FemmEsprit Leader

[FemmEsprit Leader] Interview de Leslie Passerino, une femme authentique et passionnée

Pour débuter l’année, nous sommes allées à la découverte d’une coach, entrepreneuse multi-talentueuse, j’ai nommé Leslie Passerino. Je propose de la découvrir au travers de cet interview inédit !

[icegram campaigns="7459"]

Bonjour Leslie, pourrais-tu te présenter en quelques mots?

Bonjour ☺

Laissez-moi me présenter, Leslie Passerino, française expatriée au Canada avec son mari depuis 15 ans. Maman de trois merveilleux enfants, femme de Dieu passionnée, enseignante dans le corps de Christ. Que fais-je dans la vie ? Eh bien, j’engendre une génération de gagnantes, je suis une activatrice de dons et de talents, un catalyseur de changement dans la vie des femmes francophones chrétiennes.

Plus implicitement, je suis coach, conférencière et auteure en gestion d’équilibre de vie, leadership chrétien féminin et marketing, Développement spirituel + Développement Personnel + Développement Professionnel. Il est vital dans notre belle Église post-moderne que la femme de Dieu soit passionnée et active dans son appel tant à l’intérieur qu’à l’extérieur de l’église locale… Bref je suis l’anti-tiède !

Également, nous sommes, avec mon époux, conférenciers pour les couples chrétiens. Le but est de les amener à passer d’un mariage moyen à un mariage véritablement excitant sans cacher aucun tabou.

Si tu devais te définir en 5 mots quels seraient-ils et pourquoi ?

Passionnée : lorsque j’ai rencontré Christ en 2004, nous allions divorcer, nous étions d’anciens drogués. Ancienne sorcière (et oui ça se peut !), abusée et rejetée… Je n’étais rien… Je voulais mourir et Jésus m’a trouvée seule dans mon salon et ce fût la première rencontre personnelle. Je lui ai dit ce jour-là : « autant j’ai servi le diable et le monde à 100%, autant jusqu’à la fin de ma vie je te servirai à 1 000% »; donc passionnée pour Christ, le Royaume et les âmes. Un de mes versets préférés : Matthieu 6.33.

Authentique : Je n’ai aucune honte, ni de mon témoignage, ni de ma foi. Je ne me cache pas. Monter sur une table pour annoncer l’Évangile, danser dans le métro, nourrir des affamés, parler à des prostituées ou partager mes « plus grands secrets » avec la communauté de femmes qui écoute mes podcasts ne m’effraie nullement. Je suis qui je dis que je suis, la même aussi bien dans ma maison, à l’extérieur que devant la croix. Aucun masque!

Visionnaire : Il est écrit dans la Parole de Dieu « que ta volonté soit faite sur la terre comme au ciel ». Pour cela, ça prend des visionnaires, ceux qui pensent, vivent, mangent avec le style de vie du Royaume. Lorsque tu es comme ça, tu reviens encore à Matthieu 6.33 : Rechercher le premier Royaume de Dieu [son caractère, son cœur, LUI et son Royaume] et Sa justice [les âmes]. Lorsque tu vis ainsi, tu penses toujours « est-ce que ce que je fais va manifester le Royaume ? » ou encore le Seigneur te montre des stratégies divines pour aller plus loin afin que tu en rejoignes plus pour Lui.

Consacrée : 0 compromis. Payer le prix de mon appel (dans ses 3 parties, car il y en a 3 : enseignement dans LP, enseignement chez les couples chrétiens, la danse liturgique) est un privilège. Est-ce facile ? NON ! Est-ce impossible ? NON ! Mais je lui appartiens, je suis son instrument et reste malléable dans ses mains. Je suis SA fille.

Pionnière : bien souvent dans ma vie, j’ai été celle qui a déblayé le chemin pour les autres. La première entrepreneure francophone à afficher clairement sa foi, première entrepreneure francophone à faire des programmes en ligne et à devenir une médiapreneure, etc.

Comment a débuté pour toi cette aventure entrepreneuriale ?

Cela a été « Rock’n’Roll » honnêtement. J’ai toujours voulu être à mon compte (depuis que j’ai 3 ans en fait, et dans ma famille, ça fait partie des gênes). Lorsque nous avons ouvert notre première entreprise (même année où nous avons accepté Christ), nous pourrions dire que cela n’était pas très conforme à sa Parole sans pour autant être impur. Puis, il nous a passé le message et une nouvelle entreprise est née en 2006… Mais le Seigneur voulait me diriger ailleurs, vers ce que je fais aujourd’hui et les pas que je suis en train de prendre. Lorsqu’il me l’a dit la première fois en 2010, ma réaction fût « NON ! Certainement pas, je n’ai pas les prérequis pour ça Seigneur, je ne suis pas d’accord ! ». Bon, la bonne nouvelle est que le Seigneur sait comment me parler et que ma période d’ânesse en plein milieu du chemin a cessé en 2014, quand, au fin fond de l’Afrique du Sud, nous avons eu une conversation et j’ai abdiqué… L’obéissance vaut mieux que les sacrifices, n’est-ce pas ? Mais l’obéissance ouvre aussi la volonté de Dieu pour nos vies ET les portes du Royaume. Aujourd’hui, j’obéis, peu importe ce qu’il me demande.

Quel rôle a joué ta relation avec Dieu dans le choix de ton domaine de compétences et dans ta cible ?

Ma relation avec Dieu est une réelle priorité dans toutes les sphères de ma vie. Le Saint-Esprit est mon partenaire d’affaires, Jésus mon collègue et Papa Dieu mon CEO. Lorsqu’en 2010 il m’a parlé de cette magnifique cliente (lectrice, auditrice etc.) que j’étais appelée à libérer, j’ai dit NON (oui encore, j’étais une spécialiste du « non » avec le Seigneur dans le passé). Il me parlait de développement spirituel, personnel, de l’aider et de l’équiper afin qu’ELLE entre dans son appel et soit non seulement libérée du rejet, de la peur, de la comparaison mais soit passionnée et active pour LUI, que je l’aide et lui apprenne comment gérer sa vie, ses émotions, atteindre ses objectifs. Et j’ai fait quoi ? Je me suis bornée à faire du développement professionnel sans aller plus loin…

Il m’a ramenée à la source (Matthieu 6.33, Jean 3.16, 1 Cor 13.4-10, Galates 5.22) … Bref, il m’a clairement indiqué qui, où, comment, quoi et m’a dit « bon Leslie, tu signes ?! ». Oui Seigneur, je signe, fût ma réponse dans cette carrière, qui est plutôt un ministère et une partie de mon appel. Concernant les conférences pour couples chrétiens, on ne l’a pas vu venir même si c’était déjà actif mais nous ne pensions pas qu’Il nous appelait là aussi… Et les couples sont arrivés.

Pourrais-tu nous décrire ton concept, ta cible et l’objectif visé au travers de cela ?

Chez Leslie Passerino International :
Concept : Aider, équiper, soutenir, enseigner la femme francophone chrétienne concernant la gestion de son équilibre de vie, ses émotions, sa foi (devenir ancrée), l’atteinte de ses objectifs et rêves.

Cible : femme francophone, 25-39 ans, émotive, ayant dans sa vie la peur du rejet, la comparaison, une basse estime de soi (je parle de celle dont elle ne parle, l’estime cachée), relation avec le Seigneur instable (parfois secrète) ou présente (mais non affichée clairement car trop d’émotions et peu de fruits).

Objectif visé : les rendre passionnées pour Christ, impactantes, des gagnantes pour le Royaume de Dieu, des femmes fortes dans leur identité en Christ et en Dieu. Je ne veux pas en faire des leaders, je veux les rendre comme Dieu les voit : uniques, appelées, importantes là où elles sont.

Chez Strong and Mighty (mariagechretienreussi.com):
Concept : Aider, équiper, soutenir, enseigner le couple de cette femme francophone chrétienne sur leur rôle dans le mariage, les aider à avoir un couple passionné dans toutes les zones (sexuelle, financière, spirituelle, etc).

Cible : Le couple de cette femme francophone mariée, de 25-39 ans, avec ou sans enfants mais ayant plus de deux ans de mariage (une fois que la vraie vie arrive).

Objectif visé : faire de ces couples des exemples d’amour et d’unité selon le cœur de Dieu et conforme à la Parole (et ça ne veut pas dire triste, bien au contraire, un couple au Seigneur c’est hot !).

Si tu devais décrire ton cheminement pour arriver à ce ou ces concepts en 5 étapes, que serait-il?

Les étapes chez LP :

  • Développement personnel (qui tu es + faire le ménage)
  • Développement spirituel (qui tu sers + ton appel)
  • Développement professionnel (la stratégie).

Quelle a été ta plus grande difficulté et comment ta foi t’a aidé à la surmonter ?

Ma foi a fait de moi qui je suis personnellement et professionnellement. Mes difficultés ont été nombreuses : rejet professionnel, workaholisme (je travaillais 120h/semaine, c’est fou quand même), le fait d’afficher ma personnalité très colorée. Je ne voulais pas me changer pour plaire au monde mais imposer ma personnalité pour plaire à Dieu et cela a été difficile. Je ne suis pas une femme conventionnelle et je déteste les boîtes. J’ai dû apprendre au travers de ma foi qui j’étais, qui je suis réellement, sans penser à plaire aux autres, ni à être parfaite ou perfectionniste… Cela fut dur et parfois l’attaque revient mais je reste ferme.

À ce jour quelle a été ta plus grande victoire et pourquoi ?

D’être moi peu importe les situations. D’aimer les âmes plus que de raisons malgré les malgré… De ne pas avoir abandonné et de me battre encore et encore. Ma plus grande victoire est d’être restée debout cachée en Christ et ferme devant l’ennemi. D’être humble aussi; même si de très grandes opportunités se présentent, le Seigneur me rappelle que tout vient de lui. Mais être moi-même est définitivement ma plus grande victoire.

Quels conseils donnerais-tu à une femme pour garder son couple vibrant et gérer ses enfants et son entreprise ? Comment allier le tout ?

Pour garder son couple vibrant :

  • Passer du temps de qualité avec son époux
  • Être chacun à sa place
  • Miser sur les forces, dons et talents de l’autre et ne pas mettre en avant ses faiblesses
  • PARDONNER encore et encore
  • Savoir rire des situations et ensemble
  • PRIER ENSEMBLE ET L’UN POUR L’AUTRE
  • Lire, danser, prendre des marches (même après 15 ans de mariage, cela fonctionne encore).

Gérer ses enfants et son entreprise ? Comment allier le tout ?

  • Agenda et planification
  • Il y a un temps pour travailler, un temps pour jouer, un temps pour se reposer
  • Connaître ses réelles priorités (est-ce vraiment ta famille et ton couple ?)
  • Prendre du temps pour soi-même
  • Cesser de vouloir être parfaite
  • Délégation de tâches (vital)
  • Investir en soi pour devenir meilleure et plus équilibrée
  • PARDONNER encore et encore

Quels sont les 5 conseils que tu donnerais à une femme qui souhaiterait entreprendre ?

  • Connaître tes dons, talents et appel
  • Connaître ton client idéal aussi bien que ta BFF (mais ne pas la traiter comme telle par contre)
  • Investir en toi (conférence, mentorat, coaching, formation) sur le développement personnel et professionnel
  • Oser voir plus grand que toi (sinon tu n’auras jamais besoin de Dieu mais LUI a besoin de toi)
  • Persévérer, ne jamais abandonner, conserver la vision à vue
  • Avoir un entourage positif et édifiant, des gens de valeur
  • Préparer stratégiquement chaque sphère de ton entreprise
  • Donner et viser l’excellence (pas la performance ni la perfection)

Un dernier mot pour les lectrices du magazine ?

Ose aller plus loin car le monde a besoin de toi. Tu es unique, la seule à pouvoir accomplir ce pour quoi tu es appelée. Je suis là pour toi et saches que tu es aimée, précieuse. Même si parfois tu te trouves « moyenne », sache et comprend que tu es… EXCEPTIONNELLE. Je bénis le Seigneur pour toi, tes projets et ton appel.

Je t’aime,

Leslie Passerino.

Je te remercie pour cet interview. Notre prière est que le travail de tes mains soit béni et que Dieu te conduise au travers de tes entreprises devant les grands de ce monde pour manifester sa gloire et sa splendeur.

Amen et je remercie le Seigneur de cette opportunité, c’est une grâce dans ma vie que de pouvoir marcher avec toi Médhie. Ne lâche jamais la vision que le Seigneur a mis sur ton cœur. Les âmes qui lisent ont besoin de cela et Christ a besoin d’elles.

Avec amour,

Leslie.

Médhie Marinette
Ma passion est d’aider les femmes à découvrir leurs singularités, leurs différences et les encourager à servir Dieu avec cette touche qui font d’elles un être si unique. Je suis passionnée de gospel, de décoration d’intérieur, de tout les domaines touchant de près ou de loin à la féminité.

Tu apprécieras aussi